Bon, ok, je vous rassure de suite, non, Londres ne s’est pas effondrée. Par contre, elle a connu une secousse littéraire il y a quelques mois avec le roman de Kate Tempest, Ecoute la ville tomber. C’est son premier roman, mais ce n’est pourtant pas une inconnue. En effet, Kate est rappeuse-slameuse, d’où le titre « Ecoute » et pas « Regarde » ?

Kate-Tempest-4-decembre-2014-Rennes_0_729_545
Le talent n’a pas d’âge…

Un des succès de l’année 2018

C’est l’un des livres les plus vendus en 2018 en France. J’ai mis un petit moment avant de me décider à me le procurer. Je ne le regrette pas. Il s’agit d’une plongée dans les méandres de la capitale anglaise. Une plongée, disons-le tout de suite en enfer…

Le résumé

On se retrouve embarqué d’emblée avec trois personnages, Harry, Becky et Léon qui fuient en voiture avec une valise remplie de billets. Comment ont-il eu tout cet argent ? Que s’est-il passé pour en arriver là ? C’est ce que l’auteur va nous faire découvrir dans une course effrénée, hyper contemporaine et bien intéressante, il faut le dire.

On va vite découvrir que Harry est en fait Harriet, personnage torturé qui vit d’un métier, ma foi, bien peu recommandable, dealer. Elle se rend dans des soirées huppées pour vendre sa marchandise. Au passage, elle en prend pas mal dans le nez. Léon, son fidèle ami, lui sert de garde du corps. Un jour, au cours d’une de ces fêtes, elle rencontre Becky, et là c’est le coup de foudre !

Becky espère toujours devenir une danseuse de renom, mais elle vivote entre son métier de serveuse et les massages bien particuliers qu’elles offrent à ses clients. Son copain, Pete, ne le vit pas bien.

 

Un style enlevé

Voilà pour le pitch, vous vivrez bien des rebondissements dans ce livre haletant. Ce qui fait que c’est un bon livre tient au style. Particulièrement brillant au début du livre, servi par une traduction impeccable et un remarquable travail des éditions Payot et Rivages, ce roman est incontestablement bon. De là à dire excellent, n’exagérons rien, dans ce livre, même si l’auteure nous transporte parfaitement dans le Londres d’aujourd’hui, on a l’impression que tout le monde prend de la coke et surtout, tout le temps. Les clichés ne sont pas loin.

 

dav
Un extrait pour vous convaincre ?

La note finale

Je donnerai un bon 16/20 pour la qualité du récit, le style. Je n’irai pas au-delà, c’est un très bon livre. Comme je ne fais pas partie des pseudo critiques qui donnent des bonnes notes facilement, si vous hésitez à le lire, vous pouvez quand même le faire les yeux fermés ! En tout cas, Kate Tempest est incontestablement une auteure à suivre dans les années futures.

 

Publicités