Aujourd’hui, l’équipe de Plein de Talent vous propose l’interview d’une artiste peintre qui mérite vraiment le détour. Avec elle, les femmes ne sont pas soumises, elles s’assument, s’amusent et sont belles.

Elle a bien voulu répondre à nos questions.

La peche aux crabes 80x80cm acrylique sur toile

1. Tout d’abord, bonjour Laëtitia, depuis quand peignez-vous ? Quel est votre parcours ?

Bonjour, je me suis mis à la peinture vers 2001 mais je dessine depuis que je suis née. Je faisais des dessins de mode, des BD, etc. Je suis venue à la peinture par désir d’exposer mes « femmes » qui au début était bien différente de ce qu’elles sont aujourd’hui. Je me considère plus au moins autodidacte. J’ai fait une licence d’arts plastiques à Rennes en 2001, mais on ne vous apprend pas à être un artiste à l’université. Je suis partie vivre en Écosse pendant 10 ans en 2006 ou j’ai pu m’installer à mon compte en 2008 en tant qu’artiste à temps plein. J’ai commencé à exposer dans plusieurs galeries et je me suis fait connaître aussi en faisant des portraits de quelques personnalités politiques et autres.

2. D’où vient votre inspiration ? Avez-vous des peintres de référence qui vous ont donné envie de pratiquer cet art ?

J’ai toujours eu envie de faire des croquis de femmes avant même que je ne découvre l’art pin-up des années 40/50 qui est devenu une grande source d’inspiration. J’aime les artistes qui traitent le sujet du corps (féminin ou masculin) comme Egon Schiele, artiste autrichien qui peignait des corps nus à la fois érotiques et torturés.

3. Quels sont les grands thèmes abordés dans vos œuvres ?

J’essaie au mieux de représenter des femmes modernes et indépendantes. J’aime faire ressortir de mes toiles à la fois une joie de vivre grâce aux couleurs et aux éléments qu’on y retrouve : un cocktail, verre de vin, cigarette et la femme puissante et sexy qui mène sa vie comme elle l’entend sans jugement et sans besoin de coller à des critères de société. J’aime ajouter de temps en temps une touche d’humour ! J’ai du mal à me laisser aller à faire des toiles trop tristes ou dramatiques. Il y a assez de tristesse dans ce monde, j’ai besoin de faire ressortir des émotions colorées.

4. Que voulez-vous transmettre à travers vos peintures ?

Je veux transmettre la joie de vivre, la beauté des formes féminines et rendre hommage aux esprits libres.

Cherry lips 50x70cm acrylique sur toile.jpg

5) Avez-vous participé à des expositions, si oui, lesquelles ?

Oui au début beaucoup dans les bars/ restos de ma région puis en Écosse dans des galeries d’art de Glasgow, Édimbourg, etc. J’ai eu des solos shows et j’ai aussi participé à de nombreuses expositions collectives en Écosse et notamment à Londres pour une expo sur le thème du Burlesque et « The affordable art fair » un marché d’art assez réputé.

 

6) Y a-t-il des choses qui vous ont surpris en bien ou en mal dans le milieu artistique ? Des satisfactions, des déceptions ou des difficultés particulières ?

Je n’ai jamais vu le fait d’être artiste comme une compétition et je trouve génial de voir tant de diversité parmi les artistes ! J’adore découvrir de nouveaux genres et c’est plutôt facile avec les réseaux sociaux. Le revers de la médaille avec les réseaux sociaux et Internet en général c’est qu’on se fait piquer son travail et sans vergogne. Je le vois tous les jours. Ce qui m’écœure le plus dans le milieu artistique c’est le manque complet de créativité de ses individus. Une idée, une création ce n’est pas 5 minutes de réflexion, mais des années de travail pour en arriver là. Ça m’est arrivé il y a 2 ans. Une fille avait recopié au moins 70 de mes toiles et les vendait sur ebay… Avant de s’approprier mes toiles, elle avait fait de même avec 2 autres artistes.

En ce qui concerne les satisfactions, elles sont nombreuses car c’est très satisfaisant de pouvoir vivre de ce qu’on aime faire. En ce qui me concerne c’est un besoin plus qu’une passion mais c’est la même chose. Même si ce n’est pas toujours simple de s’organiser entre l’envie de faire ce qu’on veut et les commandes.

 

7) Quels sont vos projets actuels ? Autres projets ou passions ?

Pour cette année je vais exposer dans différents lieux de ma région (librairies, restaurants et marchés d’art) et aussi en Angleterre dans une galerie que j’affectionne beaucoup. J’aimerais exposer à Paris l’année prochaine. Il faut que je prenne le temps de me pencher là-dessus, car je passe aussi beaucoup de temps à faire des commandes (portraits etc). En ce qui concerne mes passions, j’aime sortir, bien manger et bien boire 😉 et être en bonne compagnie (Une soirée entre filles c’est le must !). Des choses simples mais qui sont essentielles à la survie d’un artiste ! Et puis j’aime m’occuper de mes deux enfants et passer du temps à aller voir la mer (Nous sommes à St Gilles Croix De Vie en Vendée).

Les veuves 90x90cm acrylique sur toile

 

8) L’association Plein de Talent a pour but de promouvoir des talents, quels conseils donneriez-vous à toutes celles et ceux qui veulent se lancer dans l’aventure de la peinture et des arts en général ?

Développez votre propre style ! C’est pas si simple mais c’est essentiel et plus vous travaillerez, plus vous le formerez. Créez tous les jours ! N’écoutez pas les gros connards qui vont vous dire qu’on ne peut pas vivre de son art. Et n’ayez pas peur de dire que vous voulez être un artiste. Il a fallu que j’attende mes 28 ans avant que j’ai les tripes pour me lancer officiellement. Ce n’est pas simple de ne jamais savoir de quoi demain sera fait mais au moins vous êtes libres et votre propre boss.

Merci à Laëtitia. Retrouvez toutes les œuvres de cette artiste sur son site Internet. Vous pouvez également la suivre sur Facebook.

Publicités